Emma au super marché

A un après-midi déjà fort pluvieux et frisquet à souhait, je me suis rajoutée, comme plaisir, celui des courses au hyper méga géant super marché de la campagne où je passe les vacances !

La vie la vraie… ouais bah pas pour moi… mais quand faut y aller faut y aller ! Me voilà parti, la fleur au fusil et pleine de bonnes intentions (la CB toute chaude, la liste des courses en main, les menus jusqu’à mardi soir prochain…bref la totale !)

Après 458 hésitations entre le yaourt au bifidus actif ou au bifi allégé pour en fin de compte prendre un yaourt nature… un slalom entre les caddies et les palettes pas encore débarrassées, me voilà en quête d’une caisse… mais nous sommes tout de même un vendredi donc… 256 mètres de queue au bas mot !

Me voilà donc résignée, bien sage (oui ça m’arrive 2 fois par ans) je regarde mes sms… BING , le caddies juste derrière moi me donne un petit coup narquois dans les reins…

Je reste calme (sisi !) … j’appelle ma mère qui vient de me laisser un sms… (re)BING ! … Là je me retourne et comme par le fait du hasard (ce grand magicien !) voilà ti pas que la propriétaire se retourne elle aussi pour éviter mon regard armé jusqu’au dents comme une hyène en mal de sang !

Puis, tout à coup, comme sortie d’une boîte de pandore, une caissières se matérialise derrière la caisse d’à côté….

OUI là je vois bien dans votre regard que vous comprenez où je veux en venir…

 Car la bienséance, l’éducation et le sens civil voudrait que la connasse qui était derrière moi me laisse gentiment passer avec un sourire bienveillant…

Que nenni ! Cette Salope s’est précipitée sur le caoutchouc roulant pour y déposer sa montagne vertigineuse de denrées !

Alors sans rien dire, presque en lui souriant amicalement, je lui ai écrasé ses oeufs avec mon pack de lait en n’oubliant surtout pas de lui demander « pardon »… et de retourner gentiment à ma caisse (libre de surcroit) en la laissant se dépatouiller avec le service nettoyage et tout et tout .

Je sais c’est méchant… mais ça fait tellement de bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *