Bonjour monsieur l’agent

On nous serine a tout bout de champ… soyez vigilants dans l’éducation de vos enfants !

C’est vrai il en faut des heures et des heures pour apprendre a nos chères têtes blondes à dire « bonjour à la dame » ou « merci au monsieur »…

Je n’ai de cesse de leur rappeler qu’avec un sourire et une once de politesse on obtient si ce n’est tout au moins beaucoup de choses dans la vie !

Seulement il y a un métier (j’en ai la preuve) où la politesse ne fait pas parti des pré requis au moment de l’embauche… C’est A.S.V.P (agents de surveillance de la voie publique) .
J’avoue… ce jour là, je n’ai pas été à l’horodateur pour « donner » ma contribution légale pour mon stationnement… c’est pas bien beau, je sais… mais je suis joueuse, alors…

Me voilà de retour vers ma belle Toyota le portable collé à l’oreille en pleine conversation avec mon époux pour savoir qui va aller chercher les enfants à l’école ce soir là… (parce que je ne suis pas au téléphone au volant MOI madame !!!)

Quand tout à coup, je suis interpellé avec force et véhémence par un énergumène déguisé en cow-boy… euh pardon… en policier !

Avec une belle inscription sur le dos ASVP!!!

-Eh VOUS, vous n’avez rien oublié ?!!!
Ne pouvant pas soupçonner qu’il s’adressait à moi, je continuais donc ma conversation animée .
-oh eh… fit il en me touchant l’épaule… Vous n’avez rien oublié, je vous demande ?!!!
Ne sachant pas de quoi il parlait je le regardais hébétée .
– je répète vous n’avez rien oublié là… dit-il en me montrant mon tableau de bord …
Enfin la connexion neuronale se fit dans mon cerveau de pauvre femme… et je lui répondis avec un grand sourire…

-Certes j’ai peut-être oublié de mettre un ticket dans ma voiture, mais vous, vous avez oublié de dire bonjour à la dame alors on est quitte !

Je vous laisse imaginer la tête du monsieur… il a sorti son carnet pour me faire frémir de peur… ben rien a faire, je suis une rebelle !!! Je l’ai regardé bien droit dans les yeux et comme je venais de monter dans mon véhicule, je lui ai bien fait remarqué qu’il ne pouvait plus rien faire !!! Et TOC !

-Pourriez-vous vous mettre à l’écart mon cher, je ne voudrais pas vous faire de mal en déboitant avec mon véhicule… ah et passez une belle journée… Au revoir Monsieur l’agent de la sécurité !

Alors, je propose une petite épreuve supplémentaire lors du passage du concours pour devenir cow-boy… un quizz politesse !

Voilà c’était ma petite contribution au service publique !!!

C’est cadeau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *