A vous !

A toutes celles, qui aiment, qui souffrent, qui rient qui pleurent, qui se lèvent tôt, trop tôt…

A celles qui râlent, qui sont « chiantes », qui réclament plus d’attention, à celles qui se couchent un peu plus tard que le reste de la famille parce qu’elles ont mis une machine à tourner, parce qu’elles ont dressé le petit dej pour le lendemain ou qui ont passé un petit coup de balai!

A celles qui papotent au téléphone en regardant leurs enfants barboter dans un bain, à celles qui désespèrent de voir le frigo se remplir tout seul, à  celles qui remontent toujours le col du manteau de leur petit dernier parce qu’il a tendance à prendre facilement des coups de froid…

A celles qui rouspètent en se rendant dans la chambre de leurs ados, à celles qui osent dire NON, à celles qui tiennent à bout de bras une famille entière, à celles qui font semblant de se fâcher quand les enfants se relèvent pour regarder un bout de film, à celles qui ont tout perdu sauf la flame et l’envie de se battre encore et encore pour donner un avenir meilleur à leurs petits…

A celles qui mettent de la musique d’ABBA très très fort pour faire le ménage, à celles qui carressent leur ventre qui s’arrondit sans se rendre encore vraiment compte de ce qui les attend!!!A celles qui espèrent, qui attendent et qui ne sont pas encore maman pour de vrai mais qui profondement ressentent le besoin de donner leur vie à ces petits bouts d’hommes et de femmes…

A celle enfin qui m’a porté, qui ma donné du courage, de l’envie, du bonheur,de la joie de l’amour , à celle qui m’aide encore et encore dans ma vie de maman, à celle à qui je voudrai ressembler quand j’aurai des petits enfants…

Oui à toi ma maman d’amour…

et a vous… toutes … les filles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *